La Turquie : Recep Tayyip Erdogan qualifié de « honte pour la démocratie » les violences au Capitole


Le président turc Recep Tayyip Erdogan a qualifié vendredi de « honte pour la démocratie » les violences survenues mercredi au Capitole à Washington, estimant qu’elles avaient « choqué le monde entier ». « C’est une honte pour la démocratie.

Publicités

Nous espérons que la transition avec (le président élu Joe) Biden se fera calmement le 20 janvier et que les Etats-Unis retrouveront alors la paix », a déclaré à la presse à Istanbul M. Erdogan, qui s’était efforcé de tisser des liens personnels avec Donald Trump depuis 2016.

Il n’a pourtant pas hésité à condamner ce qui s’est passé dans ce qu’il a appelé « le soi-disant berceau de la démocratie ». M. Erdogan a aussi présenté ses condoléances aux familles de personnes mortes au cours des violences.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.