Covid-19 : face à la menace d’un rebond de l’épidémie couvre-feu avancé à 18h


Face à la menace d’un rebond de l’épidémie de Covid-19, huit nouveaux départements sont soumis, depuis ce dimanche 10 janvier, à un couvre-feu avancé à 18h.

Publicités

Le Cher, l’Allier, la Côte-d’Or, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, ainsi que le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence et les Bouches-du-Rhône, sont concernés par cette mesure, qui entrera également en vigueur dans le Var et la Drôme à partir de ce mardi 12 janvier.

Ces territoires rejoignent ainsi les quinze départements, principalement situés à l’est du pays, qui sont déjà sous cloche à 18h depuis le 2 janvier, tandis que le reste de la France maintient le couvre-feu à 20h.

En obligeant les habitants de ces zones, où le taux d’incidence est supérieur à 200 cas pour 100.000 habitants, à rentrer chez eux deux heures plus tôt (sauf dérogation), le gouvernement espère limiter la propagation du SARS-CoV-2 et éviter un reconfinement.

Mais ce dispositif est-il vraiment efficace pour freiner le virus ? Plusieurs spécialistes en doutent. A l’image du professeur Eric Caumes, chef des maladies infectieuses à La Pitié-Salpêtrière, et de l’épidémiologiste Catherine Hill.

Si les deux experts n’ont pas souhaité s’exprimer longuement sur le sujet, ils ont quand même fait part de leur scepticisme. Alors que le médecin au sein de l’hôpital parisien «n’y croit pas beaucoup», Catherine Hill, quant à elle, estime que «ce n’est pas efficace».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.