L’ONU : la pandémie de Covid-19 avec l’arrêt des voyages dans le monde ont freiné


Les migrations de près de 30%, avec environ deux millions de migrants en moins entre 2019 et 2020, selon un rapport de l’ONU publié vendredi. Le nombre de migrants vivant hors de leur pays d’origine a atteint 281 millions de personnes en 2020, contre 173 millions en 2000 et 221 millions en 2010.

Publicités

Selon le rapport intitulé « Migrations internationales 2020 » de la Division de la population du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, les deux tiers des migrants recensés vivent dans 20 pays.

Seulement, avec les Etats-Unis en tête de liste (51 millions de migrants internationaux en 2020). Viennent ensuite l’Allemagne (16 millions), l’Arabie saoudite (13 millions), la Russie (12 millions) et le Royaume-Uni (9 millions).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.