Pamela Anderson a de nouveau demandé à Donald Trump de gracier son ami


Il reste quelques jours seulement à Donald Trump pour exercer ses pouvoirs de président des États-Unis. Et Pamela Anderson espère qu’il les utilisera pour faire gracier son ami, Julian Assange.

Publicités

Le fondateur de Wikileaks est actuellement incarcéré à Londres, qui refuse de l’extrader vers les États-Unis, où il encourt une peine de prison de cent soixante-quinze ans, pour s’être procuré et avoir publié en 2010 des documents gouvernementaux américains secrets, ainsi que pour piratage informatique.

Après un premier appel, partagé en décembre dernier, où elle a posé en bikini sur les réseaux sociaux, l’actrice de Alerte à Malibu, a déclaré ce 15 janvier à Fox News que ce serait « une décision audacieuse de la part du président Trump » d’accorder une grâce à Julian Assange.

Dans sa demande, l’ex petite amie d’Adil Rami a assuré : « C’est une question urgente pour de nombreuses personnes dans le monde qui se soucient de la liberté d’expression ».

Pour elle, « malgré toutes les choses négatives » qui figurent au bilan de Donald Trump, il « a changé la donne et brisé le moule » dit-elle.

Cette décision serait « une lumière brillante sur ce que devrait être la liberté qui encouragerait toute une génération d’activistes à continuer à faire un travail important et à ne pas être réduits au silence » espère Pamela Anderson.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.