Le porte parole du gouvernement Gabriel Attal, « le confinement n’est pas une fatalité »


La situation reste fragile, rappelle Gabriel Attal en introduction de son compte-rendu du Conseil des ministres ce mercredi, qui suivait un nouveau Conseil de défense sanitaire à l’Elysée.

Publicités

« Les variants continuent à se développer, ils appellent toute notre attention. Il n’y a ni accalmie ni explosion ».

« La situation est entre nos mains, le confinement n’est pas une fatalité. Ce sont nos efforts collectifs qui nous permettront de l’éviter », a ajouté Gabriel Attal.

« Nous suivons les chiffres jour après jour, heure après heure. Nous sommes sur un plateau haut mais à peu près stable », a-t-il détaillé quelques instants plus tard. « Il faut rester extrêmement prudents et attentifs. Nous sommes engagés dans une mobilisation nationale pour éviter un reconfinement. Nous prendrons toujours les mesures nécessaires mais le confinement est l’ultime recours ».

« Notre enjeu consiste à passer le maximum de commandes et augmenter la production », a par ailleurs précisé le porte-parole au sujet de la campagne de vaccination. « En février, nous vaccinerons au moins 1,5 million de Français supplémentaires », a-t-il en outre assuré.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.