Coronavirus : le variant britannique se propage rapidement aux Etats-Unis


Une étude mise en ligne dimanche, et qui n’a pas encore fait l’objet d’une évaluation par les pairs, offre l’examen le plus exhaustif jusqu’ici de la propagation du variant B.1.1.7 dans le pays le plus touché par la pandémie.

Publicités

Une équipe de scientifiques menée par des chercheurs de l’institut de recherche Scripps a analysé un demi-million d’échantillons de tests collectés à travers le pays depuis l’été dernier.

Les chercheurs ont découvert que le variant s’était introduit aux Etats-Unis par plusieurs points d’entrée en novembre 2020, et malgré une fréquence de détection actuellement assez basse, il devrait devenir la forme dominante du virus d’ici mars.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.