Feu vert à la fermeture des lieux de culte où est prêchée la haine


L’Assemblée nationale a approuvé ce samedi un élargissement des motifs de fermeture des lieux de culte, avec dans le collimateur les mosquées accueillant des « prêcheurs de haine ».

Publicités

Cette disposition est l’une des dernières du projet de loi contre le « séparatisme », dont l’examen en première lecture au Palais Bourbon doit se conclure samedi.

Le vote solennel du texte « confortant le respect des principes de la République » – sa dénomination officielle – est prévu mardi après-midi, avant son passage au Sénat.

L’article 44 adopté ce samedi instaure une procédure de fermeture pour deux mois par les préfets des lieux de culte théâtres de propos, idées, théories, activités incitant à la haine ou à la violence, ou tendant à les encourager.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.