Covid-19 : face aux variants l’Angleterre inaugure sa quarantaine à l’hôtel


Le gouvernement britannique a déjà interdit les arrivées des non-résidents en provenance des 33 pays d’une liste rouge qui comporte la totalité de l’Amérique latine et l’Afrique du Sud.

Publicités

Désormais, les résidents britanniques ou citoyens irlandais arrivant en Angleterre en provenance de ces pays seront consignés dans un hôtel et placés sous surveillance durant dix jours.

Les voyageurs arrivant des autres pays doivent aussi suivre une quarantaine de 10 jours mais peuvent le faire chez eux. Le prix du séjour : 1 750 livres sterling (près de 2 000 euros), tests compris. Car comme tous les autres voyageurs, ils devront, en plus de présenter un test négatif effectué dans les 72 heures qui précèdent leur départ, être dépistés aux deuxième et huitième jours de la quarantaine.

Les contrevenants encourent de lourdes sanctions, allant de 1000 livres d’amende (1125 euros) pour un test négatif manquant à l’arrivée, jusqu’à 10 000 livres pour ceux qui tentent d’échapper à la quarantaine à l’hôtel. Ceux qui cacheraient leur passage dans un pays à risque encourent 10 ans de prison.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.