Covid-19 : l’État veut accélérer la vaccination avec AstraZeneca


Le ministère de la Santé veut «utiliser tous les leviers possibles [pour] qu’AstraZeneca rencontre sa cible».

Publicités

Au 21 février, seules 107 286 premières injections de ce vaccin ont été réalisées en deux semaines, essentiellement pour des soignants. Un chiffre «faible», reconnait le ministère.

Celui-ci mise sur l’ouverture de la vaccination aux 50-64 ans, en commençant par ceux ayant des comorbidités, pour accélérer la cadence.

Fin février, la France n’aura reçu que 1,7 million de doses AstraZeneca au lieu des 2,5 initialement prévues. Bercy assure que ce retard sera rattrapé les semaines suivantes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.