Marine Le Pen: « je n’ai pas peur des étrangers »


Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, parti très opposé à l’immigration, a contesté jeudi l’accusation de « xénophobie » et assuré qu’elle n’avait « pas peur des étrangers ».

Publicités

« Je n’ai pas de sentiment négatif à l’égard des étrangers, je n’ai aucune haine, je n’ai aucune peur d’ailleurs des étrangers », a affirmé la dirigeante d’extrême droite et candidate à l’Elysée sur BFMTV.

« Je n’ai pas peur » de l’immigration, « je considère juste que c’est néfaste pour mon pays. Je vois juste les effets négatifs d’une immigration clandestine, qui pèse sur nos finances publiques, qui est un des éléments de l’aggravation de l’insécurité dans notre pays, qui génère des troubles à l’ordre public, qu’on doit prendre en charge », a-t-elle ajouté.

« On retrouve chez un certain nombre de militants ou d’électeurs d’extrême gauche ce sentiment que lutter contre une immigration dérégulée, maîtriser les frontières, c’est un acte de xénophobie.

Je conteste formellement cette accusation », a déclaré Marine Le Pen, qui revendique une « dédiabolisation » de son parti des accusations d’antisémitisme et de racisme depuis son arrivée à sa tête en 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.