Brésil : Bolsonaro change encore de ministre de la Santé en pleine crise


Jair Bolsonaro change encore de ministre de la Santé, en pleine crise sanitaire: le président brésilien a dit hier qu’il remplacerait Eduardo Pazuello, qui venait d’annoncer la commande de 138 millions de doses pour accélérer une campagne de vaccination encore trop lente.

Publicités

Le général Eduardo Pazuello, dépourvu de la moindre expérience médicale, avait été nommé par intérim à ce poste après la démission mi-mai 2020 de l’oncologue Nelson Teich.

Ce dernier avait démissionné moins d’un mois après sa nomination pour s’être opposé, comme son prédécesseur Luiz Henrique Mandetta, aux médicaments préconisés par Jair Bolsonaro pour traiter le virus, alors qu’aucun n’avait prouvé scientifiquement leur efficacité.

«J’ai décidé ce soir de nommer Marcelo Queiroga ministre de la Santé», a déclaré M. Bolsonaro lors d’une brève rencontre avec ses soutiens au palais présidentiel. La transition « devrait prendre deux à trois semaines», a-t-il ajouté.

La nomination de Marcelo Queiroga, président de la Société brésilienne de cardiologie (SBC), intervient alors que l’épidémie ne cesse de s’aggraver au Brésil. Les hôpitaux sont au bord de la saturation dans la plupart des Etats et plus de 2 000 décès quotidiens ont été enregistrés à plusieurs reprises la semaine dernière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.