Royaume-Uni: près d’une personne contaminée sur sept souffre du Covid long


Près d’une personne sur sept testée positive au coronavirus au Royaume-Uni souffre encore de symptômes de la maladie trois mois plus tard, selon des statistiques officielles publiées jeudi.

Publicités

D’après cette étude sur le «Covid long» du Bureau national des statistiques (ONS), 13,7% d’un échantillon de plus de 20.000 personnes contaminées par le virus entre le 26 avril 2020 et le 6 mars 2021 présentaient des symptômes, comme de la fatigue et des douleurs musculaires, durant au moins douze semaines.

Les femmes (14,7%) étaient plus nombreuses que les hommes (12,7%) à être dans ce cas, ainsi que les malades âgés de 25 à 34 ans (18,2%).

Au total, selon l’ONS, 1,1 million de personnes au Royaume-Uni qui ont été testées positives ou pensent avoir eu le virus ont dit être affectées par le «Covid long» dans les quatre semaines s’achevant au 6 mars, c’est-à-dire ayant eu des symptômes durant quatre semaines ou plus – dont 697.000 auraient attrapé le virus pour la première fois au moins 12 semaines plus tôt, et 70.000 il y a un an.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.