Auvergne-Rhône-Alpes: l’ARS demande de déprogrammer toutes les opérations non urgentes


L’Agence régionale de santé (ARS) d’Auvergne-Rhône-Alpes demande à l’ensemble des établissements de santé publics et privés de la région de renoncer aux opérations non urgentes pour faire face à la troisième vague de malades du Covid-19.

Publicités

Un courrier a été adressé mardi 6 avril à toutes les structures de soin de la région en « leur demandant de déprogrammer l’ensemble des activités chirurgicales et interventionnelles non urgentes et sans perte de chance avérée à court terme pour les patients », précise l’ARS dans un communiqué.

« Ces déprogrammations doivent être effectives au plus vite et au plus tard le vendredi 9 avril. Elles doivent permettre de redéployer des ressources pour la prise en charge de patients Covid », précise encore l’agence. La pédiatrie, les greffes et la cancérologie ne sont pas concernées par ces reports.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.