Le Cned victime de cyberattaques venues de Russie et de Chine


La plateforme «Ma classe à la maison» du CNED a été victime la semaine dernière de plusieurs cyberattaques venues de Russie et de Chine, a-t-on appris lundi de source proche du dossier, confirmant une information du JDD.

Publicités

L’origine géographique de ces attaques ne signifie toutefois pas, en l’état actuel des investigations, que ses auteurs soient de nationalités russe ou chinoise, a précisé la même source.

Après l’annonce il y a dix jours de la fermeture des établissements scolaires pour freiner l’épidémie de coronavirus, écoliers, collégiens et lycéens ont renoué mardi dernier avec les cours à distance pendant une semaine.

Une enquête ouverte par le parquet de Paris

Mais comme cela avait été le cas en 2020, les sites des ENT (Espaces numériques de travail) et du Cned (Centre national d’enseignement à distance), utilisés par l’Éducation nationale pour l’enseignement en ligne, ont été massivement perturbés dans plusieurs régions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.