Washington préconise une pause dans l’utilisation du vaccin de Johnson & Johnson


Les autorités sanitaires américaines ont recommandé ce mardi « une pause » dans l’utilisation du vaccin de Johnson & Johnson afin d’enquêter sur l’apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes aux Etats-Unis.

Publicités

L’Agence américaine des médicaments « est en train d’enquêter sur six cas rapportés aux Etats-Unis de personnes ayant développé des cas sévères de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin ».

Mais l’Agence américaine des médicaments avait dit, qu’à ce stade, il n’est pas possible de conclure à un lien de causalité entre la formation de caillots sanguins et l’injection de ce vaccin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.