Rassemblement à Paris dénoncer des suicides d’internes en médecine


Des fleurs et des blouses blanches devant le ministère de la Santé : une quarantaine de personnes ont rendu samedi hommage à cinq internes en médecine qui se sont suicidés depuis le début de l’année et à Elise et Florian, décédés respectivement en 2019 et 2020.

Publicités

Elles ont dénoncé une « situation grave et inquiétante » pour ces étudiants, aggravée par la crise sanitaire. « Le ministre doit comprendre l’urgence de la situation.

La première chose à faire, c’est de respecter le droit en matière de temps de travail », a expliqué Gaétan Casanova, président de l’Intersyndicale nationale des internes (Isni), reçu samedi avec des familles par un conseiller d’Olivier Véran, le ministre de la Santé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.