Poutine met en garde ses rivaux étrangers à ne pas « franchir de ligne rouge »


Le président russe Vladimir Poutine a mis mercredi en garde ses rivaux étrangers de ne pas « franchir de ligne rouge » avec la Russie, sur fond de tensions croissantes avec l’Occident sur une multitude de dossiers.

Publicités

« Nous nous comportons dans l’ensemble avec retenue et de manière modeste, souvent ne répondant même pas aux actions inamicales voire même à des grossièretés flagrantes », a souligné le président russe, dans son discours annuel à la Nation.

« S’en prendre à la Russie est devenu une sorte de sport »

Mettant en garde ceux qui prendraient « nos bonnes intentions pour une faiblesse », il a dit espérer « que personne n’aura l’idée de franchir une ligne rouge avec la Russie ». « Mais nous déterminerons nous-mêmes par où elle passe », a-t-il déclaré, une allusion à ses multiples passes d’armes avec les Occidentaux, mais sans préciser de quelles limites il est question.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.