La Russie dénonce le refus « politique » du Brésil d’importer son vaccin


L’agence sanitaire brésilienne s’est opposée lundi à la demande de plusieurs Etats du pays d’importer Spoutnik V, estimant manquer de données pour s’assurer de sa sûreté et de son efficacité.

Publicités

Les concepteurs du sérum dénoncent un choix politique. « Les retards d’Anvisa (l’agence de régulation sanitaire du Brésil, ndlr) dans l’approbation de Spoutnik V (…) n’ont rien à voir avec l’accès à l’information ou à la science », lit-on sur le compte Twitter du vaccin russe.

« Le ministère de la Santé des États-Unis, dans son rapport annuel 2020 il y a plusieurs mois, a déclaré publiquement que l’attaché sanitaire des États-Unis avait persuadé le Brésil de rejeter le vaccin russe », affirment les concepteurs du médicament.

La direction de l’agence a suivi la recommandation de ses experts constatant des « incertitudes » sur le vaccin, qui n’a toujours pas été approuvé par les agences sanitaires de l’Union européenne (EMA) et des Etats-Unis (FDA).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.