Le PDG de Pfizer « pas du tout » favorable à la levée des brevets


Le PDG du géant pharmaceutique américain Pfizer, Albert Bourla, a déclaré jeudi qu’il n’était «pas du tout» en faveur de la décision des Etats-Unis de soutenir la suspension temporaire des brevets des vaccins anti-Covid, dans un entretien à l’AFP.

Publicités

Ouvrir des sites de production du vaccin BioNTech-Pfizer ailleurs que ceux existant aux Etats-Unis et dans l’UE serait compliqué par les goulots d’étranglement sur les matières premières, au risque de «réduire le nombre de doses» produites, a-t-il estimé, appelant à «ne pas perturber (les opérations de production) avec des annonces politiquement motivées, des promesses vides».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.