Le patron des aéroports parisiens inquiet d’une « apocalypse de temps d’attente » cet été


Le patron du gestionnaire des aéroports parisiens s’est dit inquiet d’une possible « apocalypse de temps d’attente » à la descente des avions cet été, vu la multiplication des contrôles dus à la situation sanitaire.

Publicités

«Ce qui me préoccupe moi principalement, c’est la gestion de la multiplicité des contrôles, des tests et du double contrôle de la police aux frontières», a déclaré Augustin de Romanet, PDG du Groupe Aéroports de Paris (ADP), interrogé lors d’une conférence de presse consacrée aux carburants renouvelables pour l’aviation.

Le trafic passagers à Orly et Roissy n’a atteint en avril que 13,9% du nombre de voyageurs du même mois de 2019, avant la pandémie, mais ADP compte voir ce chiffre grimper en moyenne à plus de 35% sur l’année 2021, en particulier à la faveur de déplacements d’été à nouveau possibles vers certaines destinations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.