Enquête à Chypre après le décès d’une Britannique vaccinée avec AstraZeneca


Une enquête a été ouverte à Chypre après le décès d’une ressortissante britannique de 39 ans, victime d’un « épisode thrombotique grave » après avoir reçu une première dose du vaccin d’AstraZeneca, a rapporté lundi l’agence chypriote CNA.

Publicités

L’Agence européenne des médicaments (EMA) va également mener sa propre enquête. Au total, les autorités de l’île enquêtent actuellement sur quatre cas de caillots sanguins, trois chez des patients ayant reçu une première injection du vaccin d’AstraZeneca et un de Pfizer.

AstraZeneca est au cœur de la campagne de vaccination à Chypre, un pays membre de l’Union européenne qui ne pose à ce jour aucune restriction à son utilisation. En France, le vaccin est réservé aux plus de 55 ans car en dessous de cet âgé, les risques de thromboses augmentent fortement, rappelle la Haute autorité de santé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.