La Cédéao suspend le Mali de ses institutions


La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a appelé dimanche le Mali à nommer un civil comme nouveau Premier ministre.

Publicités

Les chefs d’État et de gouvernement de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) réunis lors d’un sommet régional extraordinaire, ont décidé, dimanche 30 mai, de suspendre le Mali de leurs institutions communes en réponse au récent double putsch des militaires maliens.

Les dirigeants ouest-africains ont également rappelé l’urgence pour les autorités maliennes de nommer un nouveau Premier ministre civil par intérim.

Après de longues discussions, les chefs d’Etat et de gouvernement ont décidé de suspendre le Mali des institutions de la Cédéao « Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest », et appellent à la nomination immédiate d’un Premier ministre issu de la « société civile », selon le communiqué publié à l’issue de leur rencontre.

Catégories :Afrique

Tagué:,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.