Burkina Faso: Au moins 138 personnes ont été tuées dans le nord


Au moins 138 civils ont été tués dans le nord du pays, dans la nuit de vendredi à samedi lors de deux attaques dans le Nord du Burkina Faso, dont l’une a fait une centaine de morts.

Publicités

C’est l’attaque la plus meurtrière enregistrée dans le pays depuis le début des violences djihadistes en 2015.

Ces attaques ont été commises dans la zone dite « des trois frontières » entre Burkina, Mali et Niger, régulièrement ciblée par des assauts meurtriers de jihadistes présumés liés à Al-Qaïda et à l’Etat islamique contre des civils et des militaires.

Des individus armés ont mené une incursion meurtrière à Solhan, dans la province du Yagha.

« Le bilan, toujours provisoire, est d’une centaine de personnes tuées, des hommes et femmes », a indiqué à l’AFP.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.